taille des caractères A - A+

Hypertension oculaire

L'hypertension oculaire résulte d'une pression dans l'œil (appelée pression intraoculaire) supérieure à la valeur normale (souvent définie comme supérieure à 21 mm Hg). Elle est différenciée du glaucome, une maladie des yeux plus grave, car elle n'entraîne aucun changement notable de la vision, aucune perte du champ de vision et aucun dommage du nerf optique. Les personnes présentant une hypertension oculaire ont plus de risques de développer un glaucome.

Quelles sont les causes de l'hypertension oculaire ?

L'hypertension oculaire provient d'un drainage inadéquat de l'humeur aqueuse (liquide à l'intérieur de l'œil). Cela signifie qu'une quantité trop importante de liquide pénètre dans l'œil sans être drainée, entraînant une augmentation de la pression.

Cette affection touche la plupart du temps les personnes ayant des antécédents familiaux d'hypertension oculaire, les personnes myopes et les personnes atteintes de diabète.

Symptômes de l'hypertension oculaire

Étant donné que l'hypertension oculaire n'entraîne aucun symptôme, il est impossible pour un patient de la détecter. Cependant, si un examen ophtalmologique est réalisé régulièrement, un ophtalmologiste peut la détecter lors des tests de routine.

Lors d'un examen ophtalmologique ordinaire, la pression intraoculaire est mesurée à l'aide d'un dispositif appelé tonomètre. Si une pression supérieure à 21 mm Hg est mesurée à deux reprises, l'ophtalmologiste peut diagnostiquer une hypertension oculaire.

Traitement de l'hypertension oculaire

Étant donné que cette affection peut entraîner un risque supérieur de glaucome, un contrôle attentif et régulier par un ophtalmologiste est recommandé pour les personnes présentant une hypertension oculaire.