taille des caractères A - A+

Dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA)

La dégénérescence maculaire liée à l'âge, ou DMLA, est une maladie dégénérative de la partie centrale de la rétine appelée macula. La macula est la partie de l'œil responsable de notre vision la plus fine, celle que nous utilisons pour la lecture, la conduite ou d'autres activités nécessitant une vision précise et nette.

Il existe plusieurs formes de DMLA :

  • Une forme débutante ou MLA (Maculopathie Liée à l'Âge) caractérisée par la présense de petits dépôts jaunes, appelés drusens et qui, en principe, ne gênent pas la vision.
  • La dégénérescence maculaire atrophique ou "sèche" : les petits dépôts appelés drusens vont évoluer et affecter les cellules de la vision, entraînant progressivement leur disparition. Cette forme évolue inexorablement mais de façon lente vers une perte progressive de la vision centrale.
  • La dégénérescence maculaire exsudative ou "humide" : de nouveaux vaisseaux sanguins se développent dans des zones inappropriées de la macula. Ils endommagent rapidement la macula et peuvent entraîner la perte de la vision centrale en peu de temps. Bien que ce type de DMLA affecte uniquement 20 % des personnes atteintes de cette maladie, elle est responsable de 80 % des pertes graves de la vue associées à la DMLA.

Facteurs de risque de DMLA

Bien que les causes de la DMLA soient inconnues, il apparaît que l'âge, le mode de vie et l'alimentation jouent un rôle.

Dans les causes principales, on retrouve notamment :

  • L'âge.
  • Le tabagisme.
  • L'alimentation.
  • L'obésité.
  • L'exposition au soleil.
  • L'hypertension artérielle.


Symptômes de la DMLA

À un stade précoce, la DMLA passe souvent inaperçue et elle ne peut être détectée que par un examen du fond de l'oeil après dilatation des yeux, qui permet de révéler une accumulation de drusens. Cependant, à mesure que la DMLA progresse, les drusens empêchent les cellules de la vision de transporter les nutriments essentiels à la macula, entraînant des symptômes visibles, comme notamment :

  • Une vision trouble.
  • Une zone noire ou vide au centre du champ de vision.
  • Une déformation des lignes droites.

Traitements de la DMLA

Étant donné que la vision périphérique n'est pas affectée, de nombreuses personnes souffrant de DMLA sèche conservent leur mode de vie et utilisent des aides visuelles telles que les loupes.

La DMLA humide est traitée par des injections de médicaments et/ou une chirurgie au laser colmatant les vaisseaux sanguins qui présentent des fuites. Il s'agit généralement d'interventions de chirurgie ambulatoire brèves et indolores qui ralentissent et font parfois reculer la progression de la dégénérescence. Cependant, un petit point noir permanent demeure généralement à la zone d'impact du laser.

Demandez conseil à votre ophtalmologiste.